Un plan diabolique
Un plan diabolique

La fin de la première bataille marque également la mort de Magnus, dont le rôle dans la saison 5 de Vikings restera donc flou à jamais. Ni attachant ni utile à l’intrigue, le faux fils de Ragnar a eu son épiphanie viking trop tard et restera, pour les personnages comme pour les téléspectateurs, un corps sans vie parmi d’autres abandonné sur le champ de bataille. Mais pour toutes ses capacités à mettre en scène des guerres réalistes et fascinantes, Vikings reste parfois limitée par des intrigues prévisibles dont fait partie la trahison de Freydis. Tout comme on a su, dès son arrivée dans la tente de Bjorn, Hvitserk et Harald, qu’elle ne survivrait pas au courroux d’Ivar.

Une vengeance prévisible...
Une vengeance prévisible…

La mort de Freydis, étranglée par Ivar, est une lente agonie pour elle comme pour son tueur et les longues minutes qu’il lui faut pour mourir servent surtout à contempler Ivar, plus cruel que jamais. Ce dernier n’ira même pas faire face à ses frères, qui ont réussi à entrer dans Kattegat grâce à Freydis. La frustration de Bjorn face à la guerre civile inutile qui oppose d’anciens amis rappelle son père Ragnar et son désir de placer le bien-être de son peuple avant toute chose, mais personne ne lui amènera Ivar, le roi vaincu. Bjorn est ainsi proclamé roi de Kattegat par Lagertha, que le hasard a fait débarquer avec Ubbe et Torvi pile au bon moment, pendant qu’Ivar prend la fuite.

Tel père tel fils
Tel père tel fils

La fin de la saison 5 de Vikings a un goût amer malgré la victoire de Bjorn qui, comme son père, est en proie à des visions et notamment à celle du Seer qui rappelle la prophétie désormais accomplie. Que va-t-il se passer maintenant ? C’est la question qu’on se pose tout autant que Bjorn qui endosse la lourde responsabilité de régner sur Kattegat. Encore une fois Vikings montre qu’elle brille dans les batailles et dans des scènes d’action toujours impressionnantes. L’intrigue de Floki n’aura pas plus de conclusion que dans l’épisode précédent et ce n’est pas plus mal ainsi. On regrette seulement le rôle presque décoratif de Lagertha, Ubbe et Torvi, arrivés littéralement après la bataille et qui, on l’espère, seront davantage mis en avant dans la saison 6

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here